Colloque compétences doctorales
16 novembre à la Présidence de l'Université de Poitiers


La publication de fiches RNCP pour le doctorat impose de réfléchir à l’approche du doctorat par compétences, dans un contexte français, mais en cohérence avec le contexte européen du processus de Bologne.

Cette réflexion mérite d’être menée au sein du RNCD qui représente la grande majorité des établissements français habilités à délivrer le diplôme de doctorat. La première étape de la réflexion aura lieu à la Poitiers le 16 novembre 2018, après la réunion du 15 novembre du RNCD (Voir le programme détaillé ci-dessous).


Les objectifs de cette journée sont les suivants :

  • Déterminer les enjeux des fiches RNCP dans le contexte de la formation doctorale interne aux établissements.
  • Réaliser une lecture commentée du référentiel afin d’aboutir à une compréhension partagée de ce qu’il recouvre et implique.
  • Recueillir le point de vue des « Ressources Humaines » des entreprises sur l’adéquation du référentiel et leur besoin au regard de leur expérience de recrutement de docteurs. Pour ce faire, il serait utile de concevoir un questionnaire commun envoyé aux entreprises par les établissements du RNCD (ci joint, une proposition de questionnaire).
  • Exposer la démarche du portfolio -vecteur d’une approche par compétences- dans laquelle le MESRI encourage les établissements à s’engager (4 approches : l’apprentissage, l’évaluation, le développement, la présentation)

Les quatres enjeux de cette journée sont détaillées dans les onglets ci dessous:

La fiche RNCP s’inscrit dans un processus de certification de compétences acquises dans le cadre d’un référentiel normatif. Alors que les attendus en Licence et en Master composent le référentiel des compétences à acquérir, comment s’appuyer sur les attendus du marché du travail pour identifier les compétences que doit développer le doctorant ? Chaque docteur étant potentiellement riche de compétences et en constante évolution, il peut, au premier abord, apparaître réducteur de limiter son profil à des compétences-types.
Le doctorat souffre d’une méconnaissance et donc d’un manque de reconnaissance à sa juste valeur. La fiche RNCP, au-delà de son effet potentiellement uniformisateur, présente l’intérêt d’être un premier référentiel légitime des compétences associées au doctorat. Les compétences affichées impliquent qu’au moins celles-ci aient pu émerger des situations dans lesquelles sont formés les doctorants et qu’elles soient certifiées.
Au-delà des diplômes et des fiches RNCP, les stratégies pour la formation et les compétences de l’Union européenne, le processus de Bologne et le marché du travail imposent de réfléchir non pas à un contenu figé mais de valoriser et rendre lisibles des compétences certifiées. Ce travail réflexif à conduire autour de la fiche RNCP, qui est devenu crucial aujourd’hui, rejoint celui requis par « la démarche portfolio » qu’il convient d’aborder également, dans le contexte actuel de transformation sociétale.

La démarche « portfolio » est constituée de 4 volets essentiels aux formations par compétences : l’identification des compétences visées (souhaitées/nécessaires), l’évaluation des compétences acquises, le développement personnel (le projet personnel qui alimente les objectifs et donne sens à l’ensemble des compétences acquises et visées) et le portfolio de présentation (adapté au contexte, il permet de justifier la pertinence de sa candidature par une sélection judicieuse des compétences mises en avant).

La « démarche portfolio », largement démontrée comme favorisant le déploiement de l’approche par compétences, associée à la réflexion sur la mise en place d’une fiche RNCP « doctorat » permettra de s’interroger au fond sur le doctorat et ce qu’il représente.

Les travaux du RNCD, lors de la conférence du 16 novembre 2018, devront permettre d’examiner les compétences de la fiche RNCP et d’en dégager des enseignements utiles (identifier des moyens d’acquisition et d’évaluation des compétences) ainsi que des moyens de les enrichir. Pour cela, les travaux de la journée du 16 novembre doivent déboucher sur une méthode commune permettant d’interroger les différentes communautés scientifiques, au sens thématique ou tout au moins des grands secteurs disciplinaires, pour qu’elles précisent ce qui rend leurs doctorats spécifiques au-delà des compétences partagées par l’ensemble des diplômés (capacité d’abstraction et de remise en question, par exemple).

Les résultats « locaux » de l’enquête qui sera menée, à l’issue de cette première journée, par chaque établissement ou ensemble d’établissements seront analysés, regroupés et synthétisés. Ils permettront de faire ressortir les compétences communes que chaque secteur attache au doctorat qu’il délivre. Ces résultats feront l’objet d’une seconde rencontre au sein du RNCD au cours de laquelle sera présentée une synthèse des enquêtes locales menées par les membres du réseau. Le résultat de ce travail constituera alors un outil de communication, à destination des entreprises, sur les compétences acquises par un jeune docteur.

Programme de la journée du 16 Novembre

8h30 – 9h Accueil des participants
9h – 9h15 Discours d’accueil
La fiche RNCP appliquée au doctorat
9h15 – 9h45 Présentation de la fiche RNCP : Contenu, utilisation, certification.
9h45 – 10h15 Approche critique de la fiche RNCP pour le doctorat : enjeux, implications
10h15 – 10h45 Débats : L’adaptation de la fiche RNCP au doctorat
10h45 – 11h Pause
Élaboration du contenu de la fiche RNCP « doctorat »
11h – 12h30 Débat : le contenu en question de la fiche RNCP
12h30 – 14h Repas et photographie de groupe
L’intégration de l’approche compétence dans le doctorat : la démarche portfolio
14h – 14h40

La démarche portfolio et son application au doctorat

14h40 – 15h

Les outils numériques à disposition

15h – 16h Échange : comment imaginer une démarche portfolio appliquée au doctorat ?
16h – 16h15 Pause
La recherche des données nécessaires à la fiche RNCP « Doctorats »
16h15 – 16h45 Atelier de réflexion : Identifier les domaines principaux dans lesquels évoluent les doctorants Mise en place de la méthodologie commune de consultation des encadrants et des doctorants
Préparation des étapes suivantes
16h45 – 17h15 Discussion : convenir d’un projet de regroupement national des communautés, puis de la restitution finale (Rapport et autres…)
17h15 – 17h30 Mots de clôture

 

Nous serons reçus pendant deux jours dans la Salle du Conseil de la Présidence de l’Université de Poitiers et le déjeuner sera servi, en buffet, dans une salle voisine. La Présidence se situe à quelques minutes du centre-ville de Poitiers et à une vingtaine de minutes en bus de la gare de Poitiers. Il y a également plusieurs possibilités pour se garer à proximité. De nombreux hôtels sont disponibles en centre-ville et à proximité de la gare de Poitiers.

Article rédigé par Hendrik Eijsberg,
Coordinateur des ED pour l’UCLdV.

Suite à ces explications, il reste une dernière chose à faire, vous inscrire (merci de le faire avant le 5 novembre afin que les organisateurs aient le temps de procéder aux réservations nécessaires) :

 

[]