Pourquoi des formations ?

L’école doctorale Théodore Monod vise à assurer aux doctorants une formation leur permettant une ouverture (scientifique ou/et de culture générale) au travers de l’organisation de cours et séminaires thématiques complétés par des enseignements spécifiques directement liés au champ disciplinaire du doctorant. L’enseignement est complété par une série de formations utiles au développement de leur projet professionnel (formations professionnalisantes), assurées en lien avec le Collège des écoles doctorales de chaque site.

L’autorisation de soutenance est conditionnée à la validation d’heures de formation.

Selon le projet professionnel, des dispenses à certaines formations, pourront être accordées sur demande par l’équipe de direction de l’ED. Un doctorant peut également choisir d’autres modules dans un Master ou une formation scientifique extérieure. Dans ce cas, il informe l’ED de cette formation (par mail ou courrier avec programme de la formation joint) pour accord de l’équipe de direction et demande une équivalence en heures de formations doctorales sur justificatif de présence.

Quelles formations ?

Pour mettre en œuvre ce projet pédagogique l’école doctorale dispensera 3 types de formations :

Formations thématiques : offertes aux doctorants de l’ED. Cette mutualisation des moyens permet d’avoir une offre très large et a pour objectif de faire rencontrer les doctorants des 2 sites sur la même thématique, favorisant ainsi l’ouverture d’esprit et les échanges scientifiques et intellectuels.

Formations de spécialisation : offertes aux doctorants de l’ED sur chaque site, assurant une cohérence avec les axes scientifiques de l’ED Théodore Monod. Elles sont en phase avec les orientations thématiques des laboratoires de chaque site. Elles ont un contenu en relation avec les thématiques des doctorants. Elles peuvent être choisies parmi les modules de formations proposés dans les masters ou par d’autres écoles doctorales du site.

Formations professionalisantes : formations communes aux doctorants de chaque site inscrits dans les différentes écoles doctorales co-habilités de la COMUE. Ces formations sont assurées par le Collège du site.

Conformément à l’arrêté du 25 mai 2016, tous les doctorants doivent suivre OBLIGATOIREMENT une formation à l’éthique et à l’intégrité scientifique durant leur thèse.